Études de médecine et empathie envers les patients précaires

SDF, migrants, personnes en grande précarité. Des prises en charge difficiles, peu gratifiantes. L'empathie qu'éprouvent les étudiants en médecine envers cette population décline au fil de leur cursus, notamment sous l'influence de médecins seniors eux-mêmes désarmés. Les "interventions communautaires" veulent rapprocher très tôt les étudiants de cette population spécifique.

https://www.esanum.fr